Angella

Ton meilleur souvenir ou une anecdote à nous raconter ?
Mon premier meilleur souvenir : à mon premier professeur regretté Maître Roger Badani pour lequel je lui voue une admiration incommensurable, ainsi qu’un respect tout aussi profond. J’ai souhaité lui rendre hommage en lui demandant de venir remettre les grades à tous mes élèves au Judo Club d’Apprieu et là nous sommes en 1998. Il me tenait à cœur de le présenter à toute mon assemblée réunie pour cet événement.
Et mon second meilleur souvenir, la réussite et la remise de mon 6è dan.
Quels sont tes premiers contact avec le judo ?
A l’âge de 19 ans, nous sommes en 1971, me promenant dans le quartier afin de tuer le temps, j’entre par curiosité dans la MJC, là, c’est le ‘coup de foudre’ : emportée par l’atmosphère sereine et l’odeur si particulière des dojos mêlant celle des athlètes à celle des tapis, je vois des femmes habillées tout de blanc se mesurer à des hommes de la même tenue. Cela respire le respect, l’honneur et la grandeur. Je reste figée, pour moi c’est une vision séduisante et enivrante. Je décide de prouver que moi aussi je serai capable de le faire, ma décision est prise, je veux faire du judo et trouver un club.
Que fais-tu dans la vie ?
Le judo c’est la vie…. Le judo c’est l’école de la vie. J’essaie d’instiller cette pensée à tous mes élèves, petits et grands : que le chemin est certes difficile mais que les choses acquises dans la difficulté ne sont que meilleures, qu’il ne faut jamais abandonner…
Quel est ton parcours au club, depuis quand es-tu chez nous ?
Malheureusement pas grand-chose, je suis arrivée au club le 1er septembre. Dès fin septembre arrêt pour cause de pandémie.
J’ai eu le parcours le plus cours et le plus rapide….

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • LinkedIn

Pin It on Pinterest

Share This